Articles pour Irak

Le Comité contre la torture de l’ONU a formulé plusieurs recommandations en vue de l’amélioration de la situation des droits de l’homme en Irak à l’issue de son 2ème examen lors de la 73ème session qui s’est tenue à Genève entre le 19 avril 2022 et le 13 mai 2022.

Le Comité pour les droits de l’homme de l’ONU a formulé plusieurs recommandations en vue de l’amélioration de la situation des droits de l’homme en Irak à l’issue de son 2ème examen lors de la 13

Le 25 avril 2022, Alkarama s’est adressé au Groupe de travail sur les disparitions forcées de l’ONU concernant la situation de Karim Yaser Abdulnabi ABDULAZIM, égyptien arrêté, par les forces de sécurité du gouvernorat d’Al Sharqiyyah (nord-est, Egypte) le 12 avril 2022.

Le 24 février 2022, Alkarama s’est adressé au Comité des disparitions forcées de l’ONU concernant la situation de trois frères irakiens Aqil Khalil Hamid Ibrahim, Emad Khalil Hamid Ibrahim et Falah Khalil Hamid Ibrahim arrêtés à leur domicile le 31 janvier 2014 par des militaires et disparus depuis. Alors que leur famille désespérait de les retrouver vivants, l’un des trois frères a été vu dans un centre de détention

Le Comité des disparitions forcées de l’ONU, chargé de veiller à l’application de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées ratifiée par l’Irak le 23 novembre 2010, a exhorté, le 23 décembre 2021, l’État partie à localiser M. Ali Alwan Khalaf AL JANABI disparu depuis son enlèvement le 02 juillet 2014 à son domicile.

Le Comité des disparitions forcées de l’ONU, chargé de veiller à l’application de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées ratifiée par l’Irak le 23 novembre 2010, a exhorté, le 18 novembre 2021, l’État partie à localiser et M. Mohammed AL DARAJI disparu depuis son enlèvement le 10 février 2014 à son domicile.

Instance onusienne chargée de veiller à l’application de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées ratifiée par l’Irak le 23 novembre 2010, le Comité des disparitions forcées de l’ONU appelle régulièrement le gouvernement irakien à élucider les nombreux cas de disparitions forcées survenus dans le pays.
Malgré ses obligations, l’Irak manque à ses engagements et de nombreuses affaires attendent d’être éclaircies depuis de longues années.

Un rapport publié par la Mission des Nations Unies en Irak (MANUI) et le Haut Commissariat aux droits de l'homme (OHCHR) a mis en évidence la nécessité de prévenir la torture dans les lieux de détention en Irak, y compris dans la région du Kurdistan, soulignant un certain nombre de questions qu'Alkarama avait soulevées ces dernières années à cet égard dans le cadre de ses préoccupations concernant la situation des droits de l'homme dans le pays.

Nos videos