Articles pour Mauritanie

L’activiste anti-esclavagiste et candidat aux élections législatives de septembre, Biram Dah Abeid, a été arrêté le 7 août 2018.

Le 10 août 2018, suite à l’examen de la Mauritanie, le Comité contre la torture (CAT) chargé de veiller à la mise en œuvre de la Convention contre la torture (UNCAT) ratifiée par la Mauritanie en 2004, a rendu ses conclusions et recommandations.

Dans le cadre de l’examen périodique de la Mauritanie par le Comité contre la torture (CAT) qui se tiendra les 24 et 25 juillet 2018, Alkarama a soumis son rapport alternatif le 25 juin 2018. Dans cette contribution, Alkarama a relevé plusieurs violations aux dispositions de la Convention contre la torture (UNCAT) ratifiée par la Mauritanie en 2004.

A la suite de l’examen de la Commission Nationale des Droits de l'Homme mauritanienne (CNDH) en novembre 2017, le Sous-Comité d'accréditation (SCA) de l’Alliance Globale des Institutions Nationales des Droits de l'Homme (GANHRI) a recommandé que la CNDH soit rétrogradée du statut A au statut B – une décision contestée par la CNDH –, marquant ainsi son manq

Dans le cadre du deuxième examen périodique de la Mauritanie par le Comité contre la torture (CCT), Alkarama a soumis le 26 juin 2017 sa contribution à la Liste de questions préparée par les experts du Comité.

Le 2 mars 2017, lors de la 34ème session du Conseil des Droits de l’Homme, le Rapporteur Spécial contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants (RST) des Nations Unies, Nils Melzer, a présenté les conclusions de la visite officielle effectuée en Mauritanie par son prédécesseur Juan Méndez, du 25 janvier au 3 février 2016.

En février 2017, le Sous-Comité d'accréditation (SCA) de l’Alliance Globale des Institutions Nationales des Droits de l'Homme a publié ses premières conclusions suite à sa session de novembre 2016, au cours de laquelle la Commission Nationale des Droits de l'Homme mauritanienne (CNDH) a été examinée, et décidé de

Le 19 octobre 2016, un groupe de sept experts* des droits de l'homme des Nations Unies a émis un communiqué de presse afin d'exprimer « sa grave préoccupation » quant à la situation des militants de l'Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA Mauritanie) « emprisonnés en raison de leur rôle présumé dans une manifestation contre les expulsions forcées à Nouachkott » et « ciblés par le gouvernement pour leur plaidoyer anti-e

Le 5 octobre 2016, Alkarama a soumis au Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l'homme (SR HRD) une communication concernant la condamnation de 13 militants de l'ONG mauritanienne de lutte contre l'esclavage, l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), MM.

Le 6 octobre 2016, Alkarama a transmis au Groupe de travail sur la détention arbitraire (GTDA) des Nations Unies le cas de M. Yaya Cissé, ressortissant malien détenu arbitrairement en Mauritanie depuis plus de quatre ans et condamné à mort sur la base d'aveux obtenus sous la torture.