Alkarama lance son rapport annuel 2019

annrep2019

Alkarama a lancé aujourd'hui son rapport annuel sur la situation des droits de l'homme dans la région arabe pour l'année 2019. Le rapport couvre 20 pays et est disponible en trois langues, l'arabe, l'anglais et le français.

Rachid Mesli, Directeur juridique d'Alkarama, a déclaré que le rapport est ′′ un compte rendu des efforts d'Alkarama depuis un an, en termes de travail juridique sur des cas individuels et des plaintes soumises aux procédures internationales ou dans des rapports fictifs parallèles. Il souligne également les préoccupations d'Alkarama concernant la situation des droits de l'homme dans le pays séparément."
Le rapport annuel confirme également l'engagement d'Alkarama dans sa mission de combattre l'injustice dans le monde arabe et d'incarner ses objectifs dans la défense des droits de l'homme, en particulier le droit à la vie et à l'intégrité physique et morale, ainsi que le droit à la liberté d'opinion et d’expression.
À son tour, le conseil d'Alkarama a précisé dans son introduction au rapport que l ' importance de cette initiative d'Alkarama ne réside pas seulement dans la préservation de la mémoire pour l’histoire et les générations futures, mais est devenue l’une des rares solutions pour aider les victimes de ces violations, et parfois même pour les sauver en recourant aux mécanismes du droit international des droits de l'homme .
Il convient de noter que les sociétés arabes, malgré la répression et l'intimidation, ont vu au cours de la dernière décennie un véritable changement qualitatif qui promet des transformations structurelles et durables, là où le travail d'Alkarama et d'autres organisations des droits de l'homme ont ouvert de nouveaux horizons à la société civile locale qui a commencé à s’exprimer plus
haut et plus fort, y compris dans les instances internationales des droits de
l'homme des Nations unies.
Alkarama réalise à quel point son travail a été ′′ dérangeant ′′ au niveau des fondements  des systèmes visant à protéger les intérêts des régimes autoritaires soutenus par des alliés étrangers et qui ne se soucient pas de la misère et de la souffrance de leurs peuples. Alkarama réalise pleinement que cet effort a des conséquences tant sur son travail que sur son personnel.
Cependant, ce qu'Alkarama a subi dans l'accomplissement de sa mission reste supportable en relation avec ce qui a été réalisé. L'idée est née que la tyrannie des systèmes politiques basés sur la violence et la peur n'est pas un destin immuable pour les peuples de la région arabe, et que des voix libres peuvent contribuer à éliminer l'injustice dont viennent les souffrances.
Le rapport d'Alkarama est disponible ici :

Français

Arabe

Anglais

Nos videos