Qatar: Libération de Mohamed Farouk Al Mahdi

Après 11 mois de détention sans accusation, ni procès au poste de police qatari d'Asima à Doha, Mohamed Farouk Al Mahdi a été libéré hier, le 14 septembre 2010.
Il pourra ainsi retrouver sa famille, juste à temps pour fêter le premier anniversaire du plus jeune de ses enfants. Il nous a confié: "J'ai été arrêté à peine un mois après la naissance de mon enfant et je n'ai pas pu le voir pendant toute une année. Pouvoir être à nouveau auprès de mon épouse et de mes enfants sera pour moi un immense bonheur."

Rappel:

M. Al Mahdi a été arrêté le 15 octobre 2009 et détenu sous l'autorité du ministère public sans avoir été formellement inculpé, ni jugé. Deux ordres de libération ont été émis en mai et en septembre 2010 mais les autorités n'ont consenti à le libérer que le 14 septembre 2010.

Alkarama avait soumis son cas au Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies et à la Commission nationale des droits de l'homme qatarie le 14 juillet 2010. Alkarama accueille avec satisfaction la nouvelle de la libération de M. Al Mahdi et demande aux autorités qataries d'offrir réparation à M. Al-Mahdi ainsi qu'à sa famille pour les 11 mois de détention arbitraire. Nous demandons également aux autorités de libérer toutes les autres personnes détenues sans accusation ni procès au Qatar.
 
Pour plus d'informations ou une interview, veuillez contacter media@alkarama.org (Dir: +41 22 734 10 08).

Nos videos