Alkarama lance son rapport annuel 2016.

Notre site web est en cours de refonte afin d'offrir une meilleure navigation à nos visiteurs. Le contenu sera mis à jour comme d'habitude mais certaines fonctionnalités pourraient être réduites pendant la migration.

Égypte : APPEL URGENT - Les autorités doivent accepter l’hospitalisation immédiate de Jamal Tafeh

Jamal Tafeh

Le 29 août 2014, Alkarama a adressé un appel urgent au Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la santé pour demander aux autorités égyptiennes d'accepter l'hospitalisation de Jamal Mohamed Assaed Tafeh. Détenu sans procès dans des conditions épouvantables dans la prison de Gamasa depuis le 7 janvier 2014, le membre de l'opposition, qui souffre d'une grave maladie cardiaque nécessitant une attention médicale permanente, est en danger de mort imminente.

L'état de Tafeh est un sujet de grave préoccupation pour Alkarama qui déplore la confiscation des médicaments apportés par sa famille par les gardiens de prison. Par conséquent, la santé de Tafeh repose aujourd'hui sur l'aide de médecins emprisonnés avec lui, mais qui n'ont pas les moyens appropriés de le traiter efficacement.

Ni les nombreux appels lancés par ses médecins aux autorités pour l'hospitaliser ou les plaintes de Tafeh déposées auprès du bureau du procureur décrivant ses conditions de détention n'ont été entendus à ce jour. Au contraire, le bureau du procureur a répondu à Tafeh que son dossier ne mentionnait pas un élément pertinent qui pourrait justifier son hospitalisation. En signe de protestation, Tafeh a entamé une grève de la faim le 21 août 2014, augmentant son risque de décès imminent.

Tafeh, qui nie les accusations de tentative d'assassinat pour lesquelles il est poursuivi, est toujours en attente de jugement. Ses proches pensent qu'il a été arrêté en raison de ses opinions politiques, et que le refus des autorités de l'hospitaliser pourrait également être lié à son activisme.

Compte tenu des faits, Alkarama a écrit au Rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à la santé pour exhorter les autorités égyptiennes à hospitaliser immédiatement Jamal Tafeh ou au moins de lui accorder un accès inconditionnel à son médecin, et de permettre des visites de sa famille. Les autorités égyptiennes doivent garantir « l'accès aux équipements, produits et services de santé sans discrimination aucune [...] » à leurs citoyens, tel que recommandé par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels dans ses observations finales de 2013 sur l'Égypte.

Pour plus d'informations ou une interview, veuillez contacter l'équipe média à media@alkarama.org (Dir: +41 22 734 1007 Ext: 810)