Yémen : La famille Al Haudali craint des représailles de la part des autorités saoudiennes

images-stories-Famille-Mohamed-Alhaoudali-355x217

La famille Al Houdali, originaire du Yémen, a informé Alkarama qu'elles faisaient l'objet de menaces et de harcèlement continus de la part des autorités saoudiennes. Leur témoignage a été filmé et est apparu dans un documentaire diffusé il y a quelques jours sur la chaîne satellitaire Al Asr. Ce film relate la tragédie de cette familles persécutée par les services de sécurité saoudiens : arbitrairement détenues et victimes de mauvais traitements, ses membres ont  été obligés de s'exiler au Yémen.

Venue s'installer en Arabie Saoudite dans les années 1950, la famille yéménite Al Houdali réside à La Mecque depuis près d'un demi-siècle. Alors qu'elle attendait l'obtention de la nationalité saoudienne en vertu de la législation du royaume, elle se retrouve derrière les barreaux, subissant les pires formes d'humiliations et d'abus. Début 2009, les autorités saoudiennes ont emprisonné des dizaines de membres de cette famille, dont des femmes et des enfants, ainsi qu'un grand nombre de leurs proches. Ils ont tous été jetés en prison ; certains sont d'ailleurs toujours otages des geôles saoudiennes jusqu'à présent.

La famille Al Houdali est persécutée car l'un de ses membres porterait les marques du Mehdi [le Bien Guidé, qui est le sauveur des croyants à la fin des Temps] selon la description qu'en fait la tradition religieuse. Les autorités saoudiennes craindraient que cela n'entraîne la déstabilisation du régime ou ne provoque des grèves, à l'instar des célèbres événements connus sous le nom de Jouhayman qui ont secoué le royaume en 1980.

Malgré l'étrangeté de l'accusation, la tragédie que vit la famille Al Houdali qui mêle politique et religion est bien réelle et illustre les violations des droits de l'homme commises en Arabie Saoudite. La famille Al Houdali ont exprimé leurs craintes de représailles de la part des autorités saoudiennes. Elle dit redouter également que le royaume n'exploite la fragile situation qui prévaut actuellement au Yémen en utilisant leur influence et ne fasse pression sur le gouvernement yéménite pour qu'il prenne lui aussi des mesures arbitraires de représailles envers ces familles.

Des centaines de prisonniers yéménites résidant en Arabie Saoudite sont soumis à diverses formes de persécutions :exil forcé et détention arbitraire qui peut durer de longues années et durant lesquelles, la plupart du temps, sont infligés mauvais traitement et/ou torture pouvant conduire (comme dans plusieurs cas documentés par Alkarama) à la mort des prisonniers sous la torture.

Nos videos