Irak: Disparition inquiétante d’un ex-pilote de la Force aérienne

Iraq: Ominous Disappearance of Retired Air Force Pilot

Le 15 septembre 2014, Al Wissam Humanitarian Assembly et Alkarama ont envoyé un appel urgent au Comité de l'ONU sur les disparitions forcées concernant l'enlèvement d'un ancien pilote de la Brigade de la Force aérienne, Riad Abdel Majeed Al Obeidi, , dans le quartier d'Al A'amiriya, le 1er juin 2014. Ne l'ayant pas revu depuis son enlèvement, sa famille craint qu'il soit torturé ou maltraité, surtout après qu'il ait réussi à les contacter mi-juin de son lieu de détention.

Al Obeidi a été arrêté chez lui, devant toute sa famille, pour des raisons qui restent encore inconnues à ce jour. Le 1er juin 2014, une patrouille du régiment de la zone de protection, une branche de la Brigade de la 56ème Brigade de l'armée irakienne active dans Al A'amiriya, s'est approché de la maison d'Al Obeidi pour s'enquérir de son voisin. Al Obeidi les a informés que son voisin avait quitté la ville il y a 45 jours, mais a offert son aide en tant qu'ancien pilote de la Force aérienne.

Intriguée, la patrouille a appelé son siège avant de forcer Al Obeidi dans une voiture et de fouiller sa maison sans fournir aucune explication. Ils sont sortis avec son ordinateur ainsi que ceux de ses fils, ses vêtements militaires, et plusieurs autres objets personnels, les ont tous mis dans la voiture et sont partis pour une destination inconnue. Depuis lors, sa famille a demandé à plusieurs officiers de la 56ème Brigade des informations sur le sort d'Al Obeidi, mais aucun d'entre eux n'a même reconnu qu'il était détenu.

La famille d'Al Obeidi a arrêté de le rechercher après avoir reçu un appel de lui le 14 juin où il disait qu'il était détenu au secret à l'intérieur de l'ancien aéroport d'Al Muthanna, maintenant utilisé comme un centre de détention au secret, géré conjointement par les 54ème et 56ème brigades, dans le centre de Bagdad. Al Obeidi a ajouté qu'il devrait être libéré bientôt et a demandé à sa famille de ne pas essayer de le localiser ou de prendre toute autre mesure en ce sens. Sa famille n'a pas eu de nouvelles de lui depuis le 14 juin et craint qu'il ne soit maltraité ou soumis à la torture, étant donné que nombreux rapports rédigés par d'anciens détenus ont rapporté cette pratique systématique dans la prison secrète.

Il est extrêmement difficile de comprendre pourquoi Al Obeidi, un ancien pilote de la Force aérienne, aurait été enlevé, alors qu'il n'était pas la personne que les soldats recherchaient lors de son enlèvement le 1er juin, et qu'il ne prenait part à aucune activité qui pourrait justifier son arrestation. Pour faire la lumière sur son enlèvement et sa disparition consécutive, Al Wissam Humanitarian Assembly et Alkarama ont adressé un appel urgent au Comité de l'ONU sur les disparitions forcées demandant aux autorités irakiennes de libérer immédiatement Al Obeidi. En tant que Partie à la Convention de 2006 sur les disparitions forcées, l'Irak devrait servir de modèle pour d'autres pays pour mettre un terme à cette grave pratique.

Pour plus d'informations ou une interview, veuillez contacter l'équipe média à media@alkarama.org (Dir: +41 22 734 1007 Ext: 810)

Nos videos