Articles pour Liban

Le 23 mars 2015, Alkarama a soumis son rapport sur la situation des droits de l'homme au Liban au Conseil des droits de l'homme en vue de son Examen périodique universel (EPU) prévu le 3 novembre 2015.

Le 28 août 2014, lors de sa 71ème session, le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire (GTDA) a adopté un avis sur les cas de Tarek Mostafa Marei et de Abdel Karim Al Mustafa, deux citoyens libanais condamnés le 6 août 2013 à 15

Le 30 juillet 2014, Alkarama a saisit le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire pour porter à son attention les cas de Tarek Mostafa Marei et Abdel Karim Al Mustafa, deux citoyens libanais condamnés le 6 août 2013 à 15 ans de prison après un procès entaché de graves violations.

Jemaa Ahmad Massini et Alaeddine Moussa Ibrahim sont deux jeunes Syriens résidant au Liban. Ils ont été arrêtés en février 2009 dans les rues de Dora, au Nord-Est de Beyrouth, par des agents des forces de sécurité intérieure.

Nahr Al Bared est un camp de réfugiés palestiniens situé au nord du Liban. De mai à septembre 2007, il fût le théâtre d’affrontements entre les forces régulières libanaises et le groupe armé radical Fatah Al Islam, au cours desquels environ 300 civils ont été tués et plusieurs milliers d’autres déplacés. Dans le cadre d’une opération de grande ampleur, des centaines de personnes avaient ensuite été arrêtées et 87 restent à ce jour détenues ou poursuivies en raison de leurs liens supposés avec ce groupe.

20 mai 2014 - Les organisations signataires de cet appel expriment leur plus grande préoccupation concernant la nouvelle politique des autorités libanaises à l'égard des réfugiés palestiniens de Syrie.

Reporters sans frontières et l'organisation Alkarama dénoncent la décision du tribunal militaire de Beyrouth du 9 décembre 2013, condamnant Rami Aysha à deux semaines de prison ferme. Le journaliste, déjà détenu pendant près d'un mois après son arrestation en 2012, est ressorti libre du tribunal.

LEB Detentions Saida Clashes

A la suite des affrontements armés à Saïda les 23 et 24 juin derniers qui ont entrainé des pertes humaines importantes, les forces armées libanaises ont procédé à une vaste opération de recherche dans la ville et ses banlieues.

images-stories-LEB Tarek Rabaa-200x134

Alors que le procès de Tarek Rabaa est toujours en cours, Alkarama et le CLDH exigent sa libération provisoire immédiate et l'ouverture d'enquête sur les allégations de torture.