Articles pour Irak

Le 12 janvier 2015, Alkarama a saisi le Groupe de travail sur la détention arbitraire (GTDA) des Nations Unies pour qu'il appelle les autorités irakiennes à mettre fin à la détention arbitraire d'Ahmad Al Alwani, un membre du Conseil des représentants irakien, en le libérant immédiatement. M.

Le 17 décembre 2014, Alkarama a remis une liste de 22 questions au Comité des droits de l'homme (CDH) pour que les experts onusiens les soulèvent auprès des autorités irakiennes lors de leur examen du cinquième rapport périodique de l'Iraq.

Le 19 décembre 2014, Alkarama – conjointement avec l'Association des Défenseurs des Droits de l'Homme en Irak (AHRDI), la Fédération Générale des Femmes Iraquiennes (GFIW), la Division des droits de l'homme de l'Association des Universitaires Musulmans en Irak, la Commission Irakienne pour les Droits de l'Homme (CIDH) et l'Organisation pour la Justice et la Démocratie en Irak (OJDI) – a envoyé un rapport au Sous-comité d'accréditation (

Le 26 novembre 2014, Alkarama a remis une liste de 28 questions au Comité sur les disparitions forcées (CED) pour que les experts onusiens les soulèvent auprès des autorités irakiennes lors de l'examen de leur rapport initial.

Le Groupe de Travail sur la Détention Arbitraire (GTDA) des Nations Unies a rendu un avis au cours de sa 69ème session concernant la détention arbitraire de Shawki Ahmad Omar, appelant le gouvernement irakien à le libérer. Alors qu'il était venu en 2004 où il comptait s'installer, il a été arrêté et accusé à tort « d'entrée illégale en Irak » sous le prétexte d'être palestinien.

Le 3 novembre 2014, le deuxième Examen périodique universel (EPU) de l'Irak s'est tenu au Palais des Nations à Genève. Ce processus vise à évaluer, tous les quatre ans, la situation des droits de l'homme dans chaque État membre des Nations Unies par le Conseil des droits de l'homme (CDH).

Le 16 octobre 2014, Alkarama et l'Assemblée humanitaire Al Wissam ont adressé une communication au Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI) concernant le cas de Mohamad et Nouhad Al Mashhadani, deux frères qui ont disparu depuis le jour de leur arrestation par des membres des forces de sécurité en 2005.

Le 24 septembre 2014, Alkarama et l'Assemblée humanitaire, Al Wissam se sont adressés à Emmanuel Decaux, Président du Comité sur les disparitions forcées (CED) pour appeler les autorités irakiennes à libérer Jamal Hadi Abdel Raouf Al Abdali, disparu depuis son arrestation par une patrouille de sécurité le 21 avril 2014.

Le 24 septembre 2014, Alkarama et l'Assemblée humanitaire Al Wissam se sont adressés au Groupe de travail sur les disparitions forcées (GTDFI) concernant le cas de Jamal Al Abdulkareem Kazar Al Zabidi, président de la Fédération de Taekwondo et membre du Comité olympique irakien, enlevé par les services de sécurité irakiens le 15 juillet 2006 lors d'une réunion du Comité olympique au centre culturel de Bagdad.

Les 8 et 9 octobre 2014, Alkarama a informé les représentants de plusieurs délégations de ses recommandations prioritaires en vue de l'Examen Périodique Universel (EPU) de l'Irak, qui se tiendra à Genève le 3 novembre prochain.