Alkarama met en garde contre l'usage des canons acoustiques par la police algérienne contre des manifestants pacifiques

.

La fondation Alkarama a saisi aujourd’hui les mécanismes des Nations Unies chargés de la protection et la promotion des droits de l'homme, encore une fois afin d'intervenir pour protéger le droit d'assemblée pacifique des citoyens algériens engagés depuis le 22 février 2019 dans le mouvement de protestation populaire.

Dans sa communication, Alkarama a dénoncé l'usage de canons acoustiques, connus sous le nom anglais de "Long Range Acoustic Device" (LRAD), par les forces de police dans le centre de la capitale pour disperser les manifestants pacifiques mardi 9 avril 2019, principalement des jeunes étudiants. Alkarama considère cette pratique injustifiée comme un usage excessif et disproportionné de la force, étant donné le caractère pacifique des protestations.

Les LRAD, de fabrication américaine, sont montés sur des véhicules militaires blindés de type NIMR-ISV, fabriqué en Algérie en partenariat avec la firme "Emirates Défense Technology" des Emirats Arabes Unis (www.nimr.ae).

Une exposition aux sons stridents de haute intensité émis par des LRAD, peut provoquer des migraines, des vertiges, des douleurs insupportables dans les sinus et même des perturbations auditives.

A rappeler que le 13 juin 2018, une cour d'appel du district de New York a jugé "anticonstitutionnel" l'usage de ces canons acoustiques par le Département de Police de New York (NYPD) lors des manifestations de Manhattan en décembre 2014, considérant qu’il représente un "abus de force" (1, 2). La cour a jugé que "le problème posé par des protestataires sur la voie publique ne justifiait pas l'utilisation de la force, a fortiori une force capable de causer une blessure grave, telle qu'une perte auditive".

Ainsi, l'usage des LRAD contrevient aux obligations internationales de l'Etat algérien de respecter et garantir le droit à la liberté de rassemblement pacifique des citoyens.

Alkarama avait déjà, dans une communication précédente, émis la crainte que les autorités algériennes ne recourent à des mesures répressives injustifiées, y compris l'usage disproportionné et non nécessaire de la force face à des manifestants pacifiques.

Genève, le 10 avril 2019

 

Références:

1) Les canons à son, des armes "potentiellement mortelles" pour la justice américaine. Sciences et Avenir avec AFP. 16 June 2018.

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/les-canons-a-son-des-armes-potentiellement-mortelles-pour-la-justice-americaine_124974

2) NYPD Use of Sound Cannons Could be Excessive Force, Court Rules. Rights & Dissent. 14 June 2018.

https://rightsanddissent.org/news/nypd-use-of-sound-cannons-could-be-excessive-force-court-rules/

Nos videos